Ukraine/Russie : YouTube se vante d’avoir censuré des dizaines de milliers de vidéos !

C’est devenu une fierté ! YouTube a annoncé avoir supprimé plus de 8.000 chaînes et 60.000 vidéos. La raison ? La plate-forme considère qu’il s’agissait de « désinformation et de propos haineux ». Du contenu allant contre le discours officiel sur la guerre en Ukraine…

Sur YouTube, on peut très bien voir des vidéos de femmes qui font du yoga complètement nues puisque c’est  « à but éducatif » alors qu’on peut se faire supprimer une vidéo entière pour avoir montré une paire de seins pixelisée issue d’un jeu vidéo des années 90. C’est aussi le seul endroit où on supprime et censure à tour de bras des propos qui ne vont pas dans le sens du camp du bien (rien que le terme « camp du bien » est estampillé « complotiste réac’ de drouate »). Parce que c’est bien connu, les méchants sont méchants et c’est pas bien d’être méchant.

C’est méchant d’être méchant !

Et les méchants en ce moment ce sont les gens qui pensent que le conflit entre russes et ukrainiens, c’est un peu plus compliqué que «  les méchants russes qui attaquent la gentille Ukraine ». Car même si l’attaque et la tentative d’invasion d’un pays souverain est complètement folle et criminelle, peut-être a-t-on le droit de se poser quelques questions sur le pourquoi du comment.

Alors certes, sur YouTube on va trouver des vidéos pro-russes pour expliquer que le massacre de Boutcha a été orchestré ou que les Ukrainiens balancent des missile sur Donetsk. On peut légitimement en douter, mais les gars de YouTube sont-ils sur place pour vérifier que c’est faux ? Ce serait étonnant car on trouve peu de Starbucks dans le Dombass et ce sont de toute façon des robots qui font le ménage sur la plate-forme.

Et même si ce sont de gros mensonges, quid de la liberté d’expression ?

La liberté d’expression dans ton cul !

Car après avoir suspendu la monétisation de tout le contenu russe (oui oui, même pour les tutos makeup de Natalya), YouTube a décidé de censurer des vidéos « minimisant ou niant l’invasion de l’Ukraine » par la Russie.

La plate-forme a donc fièrement annoncé avoir supprimé plus de 8.000 chaînes et 60.000 vidéos pour « désinformation, discours haineux ou violence manifeste ». Mais comme il s’agit de robots défoncés à la colle, YouTube a aussi censuré des vidéos de soutien à l’Ukraine.

censure youtube
Source

Laisser un commentaire